Sorti en 2006, cette machine reste encore une très bonne affaire sur le marché de l’occasion… surtout qu’il est maintenant possible d’installer Yosemite en natif (sans DSDT custom et sans loader Chameleon).

Comme pour 10.8  et 10.9, c’est un fichier boot.efi de Tiamo modifié par la communauté qui est devient compatible à Yosemite.

Les sources sont disponibles sur GitHUB.

Bonne installation :=)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Bonne année aux internautes !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

SONY propose  un BIOS dépouillé dont on se demande bien comment accéder au “boot menu” présent sur 99% des PCs…

En fait, il n’y en a pas :-/

Mais il est possible d’accéder au lecteur suivant de la liste définit dans la page BOOT du BIOS par F11 !

Pour résumer :
F10 – Recover or maintain your system
F11 – Start from media (USB device/optical disc)
F12 – Start from network
F2 – Start BIOS setup
F4 – Shut down

Merci Andrei si tu me lis pour ces infos

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Que du bonheur ! un loader EFI OSX modifié par Tiamo pour translater les appels EFI 64 bits en 32 bits compatible avec le BIOS des vieux Mac Pro est disponible !

Plus besoin de Chameleon, DSDT modifié et une compatibilité maximale (Sleep, son, pstate…).

L’installation est très proche de la méthode Chameleon sauf le remplacement de 2 fichiers efi.boot sur le média d’installation en lieu et place du loader hackintosh.

Il semble aussi qu’il soit même possible d’utiliser la veille carte graphique NVIDIA 7300GT sous MAVERICKS…. :-O

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Captvty est “L’ ” outil légal de téléchargement et visualisation des vidéos disponibles sur les sites de Replay TV de la TNT. Il nécessite le framework Microsoft .Net 4 fonctionnant sous Windows, et de fait, il est incompatible avec les OS Linux et Mac OS X.

Mais grâce à Crossover de CodeWeavers (une version commerciale de l’outil OpenSource Wine), il est possible de l’utiliser sous Mac OS X en créant une bouteille (de Wine… ouaff les comiques de CW) comme suit :

  • Nouvelle bouteille à partir de la crosstie Internet Explorer 8 (disponible sur le site de CodeWeavers). (PS: Ne pas installer ou activer les mises à jour/ne pas redémarrer Windows comme le propose l’installeur Microsoft)
  • Installer dans cette bouteille via l’Assistant d’installation de logiciels Crossover le “composant de support d’exécution” Microsoft .Net Framework 4.0
  • Après téléchargement de Captvty, copier le contenu de l’archive Captvty dans le “drive c:” de cette bouteille (Gérer les bouteilles, sélectionner la nouvelle bouteille et cliquer sur le bouton “Ouvrir le lecteur C:”) sous Finder. Il est doit être possible d’utiliser l’auto-installeur proposer par Guillaume pour éviter la copie manuelle…
  • Via Crossover, menu “Programmes/Lancer une commande“, lancer l’application captvty.exe en parcourant le disque C: de la bouteille, sans oublier de cliquer sur “Ajouter au menu programmes” pour son prochain lancement.

Et voilà ! 10 minutes après, la pêche aux émissions ratées peut commencer…

Testé sous Mavericks + Crossover 13. Les points ne fonctionnant pas sont :

  • l’ouverture du dossier contenant des vidéos via le menu contextuel (peut être un peu de tunning dans la base de registre est à faire)
  • le visionnage du live des chaînes. Après installation de VLC Win32 et ajout dans la configuration Captvty, le live fonctionne mais ça lag….

Pour faciliter l’ouverture des vidéos, il suffit de créer un raccourci d’un dossier de son environnement utilisateur (par exemple,  ~/Videos/replayTV/) sous le dossier de Captvty et faire pointer le téléchargement dans celui-ci.

A suivre le test sous Linux après un export de la bouteille créée sous OSX…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

MAJ 25 nov 2013 : voir ce billet

Suite à la disponibilité gratuite de Mavericks, je me suis lancé dans son installation sur mon MacPro 1,1 …

Pour cela, plusieurs manipulations ont été nécessaires  :

  • récupérer Mavericks sur un Mac “officiellement compatible” car AppStore refuse de le télécharger sur un MacPro1,1 :-/
  • copier l’application “Installation de OS X Mavericks” sur le MacPro
  • créer une partition d’installation (8Gi) à partir du contenu de l’application Installation (fichier InstallESD.dmg via utilitaire de disque)
  • modifier la partition d’installation pour autoriser le MacPro (édition du fichier DistributionList de OSinstall.mpkg via l’outil Flat Package Editor)
  • ajouter le noyau mach_kernel de Mavericks à la racine de la partition
  • rebooter sur cette partition et installer X.9 sur une nouvelle partition
  • sous Mavericks, importer le/les profil(s) de son ancienne partition X.7 ou X.8 via l’Assistant de Migration.

Et après quelques heures, le voilà sous OS X.9 !

La vieille 8800GTS (flashée en 8800GT EFI) a été remplacée par une carte ZOTAC GTX 660 (silencieuse même au boot) que je pensais utiliser un jour sur mon PC. A l’inverse de la 8800GTS, l’injection graphique de Chameleon doit être désactivée (GraphicsEnabler=No) .

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

64 bits, it’s a revolution, and with any revolution, sometime you must change everything (comprenez acheter un nouveau Mac :-) )

Les vieux MacPro 1,1 sortis en “Late 2006″ sont bons pour la retraite pour Apple. En effet, la dernière version Mac OS supportée sur ces machines est Lion (idem pour les MacPro 2,1 de 2007).

Donc exit Moutain Lion (Mac OS 10.8) et Maverick (Mac OS 10.9) qui devrait arrivé ce moi-ci.  La cause officielle : incompatibilité BIOS (on se croirait sur PC ;-) )

Le firmware EFI de cette génération est 32 bits (ça date de 2006) et les noyaux Mach de Mac OS X.8+ nécessite un BIOS EFI 64 bits pour fonctionner. Dommage, seuls les MacPro depuis la révision 3,1 en sont équipés, et Apple ne semble pas vouloir sortir une mise à jour EFI64 qui permettrait de faire évoluer ces machines sympathiques mais couteuses à la base…

Mais une solution est possible : utiliser le loader EFI Chameleon de la communauté Hackintoch sur un MacPro pour simuler un MacPro EFI64 ! Perfect, y’a plus qu’à …

(more…)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Steve le dit si bien :

January 15, 2013 at 2:19 am

Finally got 64-bit fedora.

I found these instructions, which worked perfectly.

1 $ sudo yum install rpm-build rpmdevtools yum-utils
2 $ rpmdev-setuptree
3 $ cd $HOME/rpmbuild/SOURCES
4 $ wget http://leamas.fedorapeople.org/spotify/0.8.8/spotify-client.spec
5 $ spectool -g spotify-client.spec
6 $ sudo yum-builddep spotify-client.spec
7 $ QA_RPATHS=$[2|8] rpmbuild -bb spotify-client.spec
8 $ cd $HOME/rpmbuild/RPMS/x86_64
9 $ sudo rpm -Uvh spotify-client-0.8.8.323.gd143501.250-3.fc17.x86_64.rpm

Que dire, ben ça marche… Spotify plante les premières fois mais après c’est stable …… (crossed fingers)

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Next Page »

Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes